Du bon temps à l’Intemporel.

ita013

Après trois années scolaires de préparation, les étudiants finissants du programme PCHO de l’ITA de Saint-Hyacinthe étaient fébriles en ce matin du 4 mai. Et pour cause, ils en étaient à la plantation de leur projet de fin de parcours, le jardin qu’ils ont choisi de nommer « l’Intemporel ». Ce jardin contemporain, bien niché entre les vélogares du campus, constitue l’ultime réalisation de leur cohorte et se veut, comme nous l’expliquait Gabriel l’un des finissants, une vitrine sur le savoir-faire et les capacités des étudiants arrivés au terme de leurs études.

ita017

Phytotechnologies et plantes indigènes

Aiglon indigo, en tant que commanditaire platine du projet, a gracieusement fourni une panoplie de végétaux destinés à l’aménagement du jardin. Léa nous a d’ailleurs aimablement indiqué ce matin lors de la plantation les endroits où iront se surpasser les plantes indigènes que nous leur avons fournies. La vélogare déjà en place, mais tristement peu mise en valeur jusqu’à maintenant, est dotée de plusieurs toits garnis de gargouilles bien actuelles qui se déversent dans des bacs de plantation. Ces endroits servent donc à recueillir l’eau de pluie et lui permettent de pénétrer dans le sol plutôt que d’être directement envoyée au système d’égouts. Du même coup, les plantes des bassins sont arrosées et participent à l’évaporation d’une partie de l’eau dans l’air par leurs échanges gazeux avec l’environnement. Une belle et brillante idée qui relève du domaine des phytotechnologies pour lequel les plantes indigènes sont fort bien adaptées. Un autre bel exemple qui témoigne que les plantes indigènes possèdent une résistance naturelle qui procure des avantages essentiels.

ita005  ita050

Des élèves polyvalents

Tour à tour, les 11 élèves du programme nous ont décrit le rôle qu’ils ont assumé au sein de l’équipe du projet. On perçoit déjà des carrières se profiler en écoutant leur enthousiasme pour certains aspects du projet. Certains, tels qu’Évelyne, ont déjà un intérêt marqué pour l’esthétisme et le design; d’autres pour la construction qui fait briller les yeux de Jean-François, Samuel et Judith. Léa est férue d’environnement et Camille se plait dans le domaine des communications. Il est très inspirant de voir aller ces jeunes sur le chantier et de les entendre raconter qu’ils ont participé à toutes les étapes du projet, géré les échéanciers, organisé le travail, sollicité l’industrie pour des appuis en matériaux, réalisé les infrastructures, fait la recherche sur les matériaux vivants et inertes et, bien entendu, procédé à la plantation du jardin.

ita023

Un chantier festif

L’appui de l’industrie est indispensable pour permettre à ces jeunes de terminer leurs études ainsi. D’ailleurs, Lyne une autre étudiante de la cohorte, nous révélait que le projet est estimé à plus ou moins 300 000 $. Un montant qui ne tient même pas compte du temps que ces jeunes ont pris pour démonter les anciennes pergolas défraîchies qui étaient sur le site. Une atmosphère de camaraderie était palpable sur le chantier et plusieurs professeurs et technologues de l’établissement étaient venus leur prêter main-forte en cette journée cruciale. Les étudiants de premières années y étaient aussi. La musique faisait partie du tableau et il était même prévu de faire griller des saucisses pour fournir en hot-dogs toute cette belle équipée.

Le jardin sera inauguré le 10 mai prochain et, puisqu’il est situé sur le campus de l’établissement, sera accessible sans frais aux visiteurs. Allez voir nos plantes en passant!

Chapeau les finissants… et leurs professeurs!

ita vignette


Un commentaire

Nancy Hébert

Merci Isabelle! Quel beau texte qui représente bien les enjeux qu’ont dû relever nos étudiants.
Tu as bien mis en lumière les phytotechnologies utilisées dans ce jardin. Pour le programme Paysage et commercialisation en horticulture ornementale de l’ITA, les aménagements à impacts positifs pour l’environnement sont au cœur de nos projets.
Merci à Aiglon Indigo, une entreprise proactive dans la production de plantes non seulement belles, mais sélectionnées pour leurs utilités pour l’environnement!


Laisser un commenaire